Retrait REER et conjoint cotisant

Retrait REER et conjoint cotisant

Question du client: J’ai cotisé au REER de ma conjointe dans les dernières années et on m’informe que c’est moi qui doit m’imposer sur les montants REER que ma conjointe va retirer. Puis-je éviter d’être moi-même imposé sur ces retraits?

Réponse du planificateur financier: Effectivement si le délai entre votre dernière cotisation et le moment du retrait REER ne compte pas trois 31 décembre, vous devrez vous même vous imposer sur les retraits effectués par votre conjointe.

Toutefois, un REER converti en FERR, déclenche un calcul de minimum FERR, à retirer, l’année suivant la conversion et les années subséquentes, ce montant est  imposé entre les mains de votre conjointe et non entre vos mains.

Sachez aussi, que la conversion d’un REER en rente (rente qui ne peut être reconvertie en REER dans les 3 années suivant la conversion initiale) amène l’échéance du REER. Les versements périodiques de rentes reçus par la suite sont alors entièrement imposables entre les mains de la rentière de la rente, votre conjointe.

 

Source:  http://www.iqpf.org

 

 

Par | 2017-07-28T11:13:23+00:00 2015/06/25|